Tartare de daurade

TartareDauradesansgluten

La dernière fois que je vous ai proposé un Tartare, c’était un tartare de tomates et sa glace au basilic, mais aujourd’hui c’est de poisson qu’il s’agit. Je crois que c’est la première fois depuis que ce blog existe que je publie un post sur le poisson. En toute franchise, je ne cuisine pas souvent le poisson que je trouve souvent fade au final et assez décevant. Par contre, j’aime le poisson cru. Un thé vert et un sashimi fondant, bien frais, trempé dans une sauce soja savoureuse, les petits instants de bonheur sont parfois si simples… Après, il y a aussi la difficulté d’avoir près de chez soi un bon poissonnier ou au moins un poissonnier bien approvisionné, ce qui est de moins en moins évident. Autrement dit, quand un joli filet frais se présente, autant se faire plaisir. La daurade est un poisson qui se cuisine bien au four, avec des légumes un peu à la provençale si on veut ou encore en croûte de sel. Mais cru, c’est peut-être moins courant et c’est pourtant un poisson qui s’accommode vraiment bien de cette manière là. C’est ce que je vous propose aujourd’hui… Mais au fait, et vous, vous êtes plutôt poisson cru ou poisson cuit ?

Tartaredauradesansgluten

{Tartare de daurade}

Pour 2 personnes

2 filets de daurade Sebaste

1 échalote

2 c.à soupe d’huile d’olive vierge extra

1 c. à soupe d’huile de noix

1/2 c. à café de fleur de sel

1/2 jus de citron

3 c. à soupe de pignons de pin

Quelques grains de poivre de Voatsipériféry

Quelques brins de persil frais

Demandez à votre poissonnier de lever deux filets bien frais de daurade sans la peau, sans arêtes, à manger crus.

Hachez le persil au couteau, pas trop finement. Réservez. Hachez l’échalote et réservez-là. Faites dorer les pignons de pin à la poêle et réservez.

Détaillez la daurade en morceaux grossièrement.

Dans un bol, préparez la sauce en mélangeant l’échalote, l’huile d’olive, l’huile de noix, le sel et le jus de citron. Ajoutez-y la daurade, quelques brins de persil ciselé (gardez-en pour le dressage) et mélangez bien l’ensemble.

Pilez grossièrement le poivre de Voatsipériféry et les pignons de pin. Ajoutez ce mélange au reste de la préparation et dressez dans des coupelles. Saupoudrez du persil frais restant.

Crédits photos : ©reglisseetmarmelade2014.


You may also like...

4 Responses

  1. argone dit :

    En fait j’aurais tendance à dire que je préfère le poisson cuit, mais ce n’est pas vraiment exact. je n’aime pas tellement le poisson cru en sushi ou autre trucs comme cela, par contre en tartare bien assaisonné cela me plaît beaucoup. Ta recette est séduisante !

  2. Blandine dit :

    Je viens de faire la recette et de la déguster, c’est vraiment très très bon. On a adoré !

    • Réglisse & marmelade dit :

      Heureuse que cela vous ait plu, et je suis ravie que vous validiez ma recette ! Merci !

  3. Pauline dit :

    J’imagine que cela doit être très frais ! Je découvre ton blog et je trouve que tout cela fait vraiment envie, je suis contente de trouver un lieu où l’on me propose des recettes jolies, bonnes et saines ! Merci beaucoup !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current ye@r *