Minestrone {Potage d’été}

MinestroneSansglutenSanslactoseBD

Aujourd’hui, je vous propose une petite escapade en Italie, ça vous tente ? J’aime beaucoup l’Italie, la richesse de leur patrimoine, toutes ces villes qui sont de vrais musées à ciel ouvert, la musicalité de leur langue, leur convivialité et leur cuisine ensoleillée qui me manque beaucoup ! Il faut dire qu’entre les pâtes et les pizzas, on est au royaume du gluten… Je me damnerais pour une vraie pizza italienne ! Heureusement, il reste le risotto, les antipasti et bon nombre de plats car la cuisine italienne ne se résume pas simplement aux pâtes et aux pizzas, la preuve aujourd’hui on parle du minestrone, en version estivale ! Du latin minestrare (« servir »), le minestrone est un potage bon marché, très consommé en Italie dont l’origine remonte à la nuit des temps…
On dit que les moines servaient cette soupe aux voyageurs qui demandaient l’hospitalité. On dit aussi que le minestrone était considéré comme Cucina povera, autrement dit la cuisine des pauvres. Un plat humble donc, qui fait la part belle aux les légumes de saison, auquel s’ajoutent parfois une tranche de lard et des macaronis. Vous l’aurez compris, il n’y a pas une seule véritable recette de minestrone mais beaucoup de déclinaisons possibles en fonction des légumes, des saisons.
Cependant, il y a quelques ingrédients de base, incontournables dans sa préparation: des légumes coupés plus ou moins grands, oignon ou ail, haricots blancs qu’on fait cuire dans un bouillon. Effectivement, les italiens rajoutent souvent des pâtes ce qui fait du minestrone un plat typiquement italien ! Mais ne vous y trompez pas, le minestrone reste un plat sain et léger. Sain, car très nutritif ; en fer, en vitamines, en fibres aussi. Et léger, parce que cela reste un potage, un bouillon. C’est donc une recette à la fois diététique et énergétique…

MinestroneSansglutenSanslactose2BD

Minestrone {Potage d’été}

Pour 4 personnes – Compter 24 h de trempage et une heure de cuisson pour les haricots blancs

200 g de haricots blancs

3 cubes de bouillon de volaille

3 toutes petites courgettes

1 tomates « cornue »

1 gousse d’ail

Une douzaine de brins de persil plat frais

Huile d’olive

Sel, Poivre

Faites tremper les haricots blancs pendant 24 h. Le lendemain, rincez-les et faites-les cuire à couvert dans un grand volume d’eau bouillante avec deux cubes de bouillon de volaille, pendant 1 h. Au bout d’une heure, vérifiez la cuisson. Les haricots doivent être légèrement croquants et fondants à l’intérieur.

Pendant ce temps, lavez les courgettes et la tomate. Epluchez-les et détaillez-les en brunoise. Epluchez aussi l’ail et émincez-le finement. Emincez aussi le persil très finement. Réservez.

Une fois la cuisson des haricots blancs terminée, égouttez-les et rincez-les sous un filet d’eau froide.

Faites chauffer une grande casserole d’eau avec le dernier bouillon de volaille dans une eau bouillonnante. A ce moment là, plongez-y les courgettes, la tomate, l’ail et les haricots blancs. Salez, poivrez, ajoutez l’ail et le persil ainsi qu’une cuillère à soupe d’huile d’olive. Laissez cuire encore 15 minutes à feu moyen. Servez aussitôt.

Crédits photos : ©réglisseetmarmelade2014

MinestroneSansglutenSanslactose3BD


You may also like...

4 Responses

  1. sotis dit :

    J’adooore ça me rappelle les vacances en italie!!!

  2. Super appétissant et très gourmand. Biz

  3. Chloé dit :

    Salut ,
    Tout d’abord félicitation pour ton blog. Ta recette me parle vraiment mais je ne sais pas où trouver les cubes de bouillon de volaille sans gluten ou par quoi les remplacer , pourrais tu m’éclairer ?
    ( bien entendu trop gros challenge de le faire moi même )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current ye@r *