Macarons Caramélia Fleur de sel

macaronsCaramelia



Un peu de douceur pour cette nouvelle recette sucrée… Autour du chocolat et une ganache à tomber par terre, fondante comme je l’aime ! C’est une recette Valrhôna. Qui ne connait pas Valrhôna ? Depuis 1922, leurs grands crus chocolats sont les meilleurs du monde (si ! si ! soyons chauvins !), d’ailleurs les grands chefs ne s’y trompent pas et se fournissent là-bas aussi ! Je n’habite pas très loin et c’est toujours un passage obligé pour faire les réserves qui s’imposent. Je suis tellement fan de leurs chocolats que ce week-end, j’ai même poussé le vice jusqu’à faire moi-même les barres pour mes pains au chocolat avec du bon Valrhôna… Vous l’aurez compris, quelque soit la recette, les produits comptent avant tout et du vrai bon chocolat, ça change tout ! Aujourd’hui, c’est le Caramélia 36% de Valrhôna qui est à l’honneur ; un chocolat au lait à pâtisser, avec de subtiles notes de Caramel et Beurre salé. Beaucoup de villes françaises s’attribuent les mérites du macaron. C’est surtout Catherine de Médicis qui le rapporte aux Français au XVIème siècle. Alors, je ne vais pas vous mentir, les macarons c’est pas facile à faire, j’ai essayé plusieurs fois avant d’y parvenir, mais ce n’est pas impossible et naturellement sans gluten, le bonheur, non ? Alors, armez-vous de patience et jetez-vous à l’eau, vous ne le regretterez pas… A très vite !

macaronscarameliasansgluten

Macarons Caramélia Fleur de sel 

Pour une trentaine de macarons

Pour les coques de macarons

150 g de poudre d’amandes

150 g de sucre glace

150 g de sucre semoule

50 g d’eau

50 g de blanc d’oeufs

50 g de blanc d’oeufs

Mixez ensemble la poudre d’amandes et le sucre glace. Cuire les 150 g de sucre semoule avec l’eau et montez jusqu’à 110°C-112°C, puis versez sur les 50 g de blanc d’oeufs montés au « bec d’oiseau ». Montez cette meringue jusqu’à ce qu’elle tiédisse. Ajoutez les 50 g de blanc d’oeufs sans les monter. Mélangez avec le mélange poudre d’amandes/sucre glace jusqu’à l’obtention d’un ruban (liquide mais pas trop). A l’aide d’une poche à douille, pochez les coques sur un papier sulfurisé. Cuire à 140°C (thermostat 5) pendant 12-13 minutes.

Pour la ganache

125 g de chocolat Caramélia 36%

75 g de crème entière liquide

1/2 gousse de vanille

1,5 g de fleur de sel

Chauffez la crème infusée à la vanille. Ajoutez la fleur de sel. Versez délicatement 1/3 de cette crème chaude au centre du chocolat préalablement fondu, en décrivant des cercles à l’aide d’une spatule. Mélangez énergiquement pour créer un noyau élastique et brillant. Répétez cette opération deux fois. Mixez pour parfaire l’émulsion et laisser cristalliser au frigo (6-12 heures) avant de garnir les coques.

Montez vos macarons et placez-les au frigo. Dégustez-les après 12 heures au réfrigérateur pour en apprécier la texture…

Crédits photos : ©réglisseetmarmelade2015 // Recette Valrhôna Ecole du Grand Chocolat

You may also like...

4 Responses

  1. Comme ils sont gourmands ces macarons !

  2. loulette dit :

    Ils sont superbes !!!!!!je me vois bien les déguster à la montagne accompagnés d’un chai latte chaud devant un bon feu de cheminée.
    Très gros bisous et à bientôt.

  3. Rose dit :

    Qu’est ce que c’est beau !! Je sais pas si j’oserai les manger…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current ye@r *