Lifetime //6 {Remember Berlin}

Berlin-Marathon

Aujourd’hui, c’est un billet un peu particulier que je vous fais partager. Il y a un an jours pour jours (et ce blog n’existait pas encore, ceci explique cela…) je parcourais, sous un soleil de plomb, les 42.195 kms du marathon de Berlin et c’est avec un peu de mélancolie que je rédige ce billet…

Tout d’abord, j’ai une pensée émue pour tous ceux qui participeront à cette épreuve dimanche prochain. Je les envie beaucoup. Si, si c’est vrai, je les envie ! En effet, pour ceux qui ne courent pas, payer un dossard pour pouvoir courir 42 bornes peut passer pour quelque chose d’incompréhensible. Pour moi, c’est vital. S’aligner sur une ligne de départ avec plus de 40 000 coureurs, venus du monde entier, encouragés par plus d’un million de spectateurs pressés le long du parcours, est une expérience unique à la fois individuelle et collective, parce qu’en course à pied, personne ne reste sur le bord de la route. C’est avant tout une grande fête et une épreuve incroyable. Avoir la ville pour soi, découvrir Berlin et ses quartiers, franchir la Porte de Brandebourg en sentant l’émotion vous piquoter les yeux et parcourir le dernier kilomètre pour passer la ligne d’arrivée avec le sourire en n’ayant qu’une seule envie, celle de recommencer ! Pour moi, le marathon c’est un moment de bonheur.

NP berlin

Ce séjour, c’est aussi l’histoire d’un coup de foudre. BERLIN. Cette ville historique, vibrante, tellement vivante, si énergique. J’ai adoré cette ville. Il y a le Berlin historique qui vous prend aux tripes, Checkpoint Charlie, East Side Gallery, Alexander Platz, Potsdamer Platz, l’éternelle porte de Brandebourg, le Reichstag et sa coupôle de verre, les promenades le long de la Spree ou du Landwehrkanal, et tant d’autres lieux tout aussi magiques… C’est très vert, très bleu, très coloré. Dans mon imaginaire, j’envisageais Berlin comme une ville austère, sombre, mais je me trompais. Cette ville a une âme, elle est « habitée ». L’Histoire se mêle à la modernité et finalement, toute la ville baigne dans un remous architectural qui fait sa personnalité : audacieuse et attachante.

Courez-y ! Pour un marathon, un week-end, une semaine ou plus si le coeur vous en dit, vous ne le regretterez pas. Moi, je n’ai qu’une envie, celle d’y retourner…

Bis bald !

{ Mon Road-book // Berlin }

Pour y séjourner…

Hotel Gat Point Charlie. Mauerstrasse 81-82. Allez-y pour dormir au calme, pour les délicieux brötchen du petit déjeuner et pour l’identité visuelle des lieux (j’en suis fan ! …déformation professionnelle).

Pour y déjeuner…

Lutter & Wegner. Charlottenstrasse 56. Le meilleur de la gastronomie autrichienne et allemande, très très… très bon !

Pour shopper…

Quartier 206-207. Friedrichstrasse 71-78.

Ampelmann. Rosenthaler Strasse 40-41. Les petits piétons des feux de signalisation lumineux en ex-RDA, déclinés sous toutes les coutures…

KaDeWe. Tauentzienstrasse 21-24. Où comment faire passer Harrod’s pour un petit joueur…

Pour se régaler…

Kadò. Graefestrasse 20. Si comme moi vous aimez le Réglisse, sucré, salé ou acidulé, c’est LE temple du Réglisse.

Ritter Sport. Französische Straße 24. Depuis mes premiers échanges scolaires en Allemagne, je suis addict à leur tablette chocolat/pâte d’amande (et je vous confirme que tout marathonien a droit à une bonne dose de réconfort !) On peut même y choisir sa garniture et confectionner sa tablette sur place.

Pour se promener…

Tiergarten. Le poumon vert de la ville… Berlin, c’est un peu la ville à la campagne !

* La Spree. On monte dans un bateau et hop ! on se laisse bercer au gré du canal, l’île des Musées, Berliner Dom…

©S.R/reglisseetmarmelade2011 

You may also like...

1 Response

  1. loulette dit :

    2 heures (ou plus) à attendre un avion à Orly, merci pour ces petits moments d’évasion…..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current ye@r *