Lifetime 14// Mon carnet Basque {Sur un air de Boléro…}

CarnteBasqueCiboure

Un été de plus au Pays Basque et à chaque fois que je viens ici, je me dis que je suis très chanceuse. J’ai une nouvelle fois envie de vous faire partager certaines pages de mon carnet d’été, car je ne suis pas de celles qui peuvent rester sur la plage quinze jours d’affilés sans rien faire (trois jours me suffisent pour que je sature !). Non, je suis plutôt de celles qui traînent toute leur petite famille pour découvrir ou redécouvrir ces paysages et ce terroir si riche et si attachant (ceci dit, au final, ils sont toujours ravis !). Ce nouveau carnet basque fait une première escale à Ciboure et l’on poussera plus loin jusque sur le sentier du littoral le long de la corniche basque. J’aurais pu vous parler de Saint-Jean-de-Luz, cité des corsaires et ville solaire (puisque Louis XIV y épousa l’infante d’Espagne), mais j’ai choisi Ciboure, une charmante petite ville située juste en face de Saint-Jean-de-Luz où flotte un air de Boléro…

Jusqu’au XIIe siècle, Ciboure (Ziburu en basque) était un quartier d’Urrugne, commune voisine et il lui fallut attendre 1603 pour acquérir son autonomie. Cet ancien village de pêcheurs est une succession de rues et de ruelles irrégulières, peuplées de vieilles bâtisses dont beaucoup sont classées, toutes de style labourdin, sauf une. Une bâtisse de pierre, de style flamand qui détonne au milieu du paysage, elle abrita l’enfant prodigue de la commune : Maurice Ravel, qui naquit à Ciboure en 1875.

CiboureCarnetBasqueReglisseMarmelade

Ciboure partage avec Saint-Jean-de-Luz la baie du même nom, sur le golfe de Gascogne et leurs deux ports n’en font qu’un. Longeant le quai et le chenal du port, nous remontons la colline à pieds et découvrons la sublime baie de Saint-Jean-de-Luz. D’ici on aperçoit le charmant petit port de Socoa, autrefois défendu par le fort de Socoa. Ce fort, imaginé par Henri IV mais construit sous Louis XIII, puis renforcé par Vauban, dégage une atmosphère particulière. La baie est habitée par les histoires de corsaires dont Saint-Jean-de-Luz a le secret. A nos pieds, des criques enrochées, des eaux transparentes où les gens se baignent malgré les interdictions, les accès étant en effet plutôt chaotiques…

Ciboure3

Nous avons repris la voiture et quelques kilomètres plus loin, nous nous garons et reprenons notre petite marche suivant un itinéraire bien connu: le sentier du littoral. Ce sentier longe toute la côte basque entre Bidart et l’Espagne, autrement dit nous n’en avons fait qu’une minuscule partie… Ce second tronçon du sentier mène les marcheurs de Saint-Jean-de-Luz à Hendaye. Le point de vue est incroyable, le lieu est magique. L’océan, à perte de vue, se heurte à la terre des mètres sous nos pieds et ce vide immense nous donne le vertige… On se sent tout petit, on s’assoit, on savoure. D’ici, on aperçoit au loin l’embouchure de l’Adour et Bayonne, le phare de Biarritz et si l’on tourne la tête, c’est l’Espagne qui est juste à côté de nous. Les falaises sont abruptes, elles lacèrent l’océan laissant leurs empreintes d’une géométrie parfaite. La flore est tout aussi atypique dans ce lieu à la fois sublime et sauvage que la nature a su préserver jalousement.

CarnetBasqueCorniche

C’est la fin de cette première escale, prochain rendez-vous dans quelques jours, où je vous emmène en Espagne !

Crédits photos : ©réglisseetmarmelade2014

You may also like...

2 Responses

  1. Blandine dit :

    Merci pour ce partage, je m’y vois ^^
    J’adore toutes ces couleurs du pays basque….

  2. Marga dit :

    J’ai passé tous mes étés à Ciboure et Saint Jean de Luz, jusqu’à mes 12 ans. Malheureusement je n’en retiens que la beauté des villes et non le côté historique ! Cet article m’a appris énormément de chose sur une ville que j’ai tant aimé et que j’aime encore !
    Merci pour cet article très intéressant :)
    Marie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current ye@r *