La crème kokkoh

crèmekokkoh

Je vous ai souvent parlé du petit déjeuner et une fois de plus, c’est le thème du jour ! Le petit déjeuner, il n’y a rien à faire, mais ça reste pour moi le moment le plus difficile à gérer par rapport à l’alimentation sans gluten. Les industriels n’ont toujours pas fait de progrès question texture, les biscottes continuent de se décomposer à peine on les frôle… Aujourd’hui, je publie la recette de la crème kokkoh. Alors, je ne sais pas si certains d’entre vous ont ce genre de souvenir, mais quand j’était petite, on adorait manger une espèce de semoule au lait avec un peu de vanille, c’était assez bizarre dans la forme, mais je me souviens d’une sensation de chaleur qui vous envahit avec une texture épaisse et réconfortante. Pour moi la crème kokkoh, c’est ça, la version moderne d’un souvenir d’enfance, celui de la semoule au lait (le gluten et le lait en moins, la légèreté en plus !). La crème kokkoh, c’est un vrai jeu d’enfant et j’en raffole. C’est nutritif, équilibré et prêt en 5 minutes… Je vous le dis, elle a tout pour elle, cette petite crème kokkoh !

Mais qu’est-ce donc que la crème kokkoh ? A base de riz rond complet, riz doux, quinoa et haricots azukis (j’adore la saveur de l’azuki), vous la trouverez au rayon « farine » en magasin bio. Elle est naturellement sans gluten et particulièrement digeste. Elle conviendra donc au plus grand nombre, y compris aux aux tout-petits (eh oui, on peut l’introduire dès l’âge de 10 mois). Elle se marie avec tout un tas de laits végétaux différents, tout un tas de fruits secs et même des fruits frais, bref elle s’adaptera à toute nos envies.

Aujourd’hui, c’est sirop d’érable, amande et noisette, mais laissez faire votre imagination… En dehors du petit dej’, j’ai l’habitude d’en faire aussi au goûter le dimanche après midi (typique) ou après une séance de sport. Alors à vous de jouer… A très vite les gourmands !

 

Crème Kokkoh

Pour 2 personnes

20 g de crème kokkoh

250 g de lait d’amande (je vous conseille la marque Perlamande, il est bon et plus épais)

1 c. à soupe de sirop d’érable

1 c. à soupe de purée de noisette

Délayer dans une casserole la crème kokkoh avec le lait d’amande. Cuire à feu moyen pendant 5 minutes, tout en remuant, jusqu’à ce que la crème s’épaisse un peu (même principe que lorsqu’on mélange de la maïzena et du lait). Une fois la crème épaissie, incorporer la purée de noisette, chauffer légèrement et verser dans un bol. Ajouter le sirop d’érable et les noisettes torréfiées au préalable. C’est pas une obligation, mais c’est vraiment plus gourmand ! … Gourmand, croquant, vous voyez ce que je veux dire ?

Crédits photos : ©réglisseetmarmelade2017

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current ye@r *