Coulemelles à la crème de chorizo

Coulemelles sans gluten

Les champignons. L’automne est une saison propice aux champignons, aux sorties en famille ou entre amis à la recherche de ces précieux mets que la nature voudra bien (ou pas) nous accorder et que nous partagerons autour d’une bonne poêlée… Parfois, ces heures d’errance au milieu des bois nous laisserons pour seul plaisir celui d’avoir passé un bon moment tous ensemble. Eh oui, il n’est pas si aisé de trouver des champignons cependant certaines variétés semblent plus faciles à dénicher que d’autres. C’est le cas des coulemelles. Alors quand je me suis retrouvée dans ces sous-bois, cernées par toutes ces lépiotes, j’ai eu l’impression d’avoir découvert l’Amérique ! Surtout vu mon passif de chercheuse de champignons… Mon bonheur aurait été total si ça avait été des cèpes, mais peut-être une autre fois… ce n’est pas tous les jours Noël ! Leur allure me disait vaguement quelque chose, mais il fallait tout de même s’assurer que c’était bien ça et non pas une espèce toxique…  Alors comment la reconnaitre ? Tout d’abord, sa taille, elle dépasse les 20-30 cm, son pied est raide, étroit et est renflé à sa base. Il est tigré grisatre et possède un anneau qui coulisse le long de la tige, petit fantaisie assez drôle d’ailleurs. Son chapeau, dont l’envers possède des rainures parfaites et fines d’une douceur infinie, une fois bien ouvert atteindra entre 20 et 30 cm ; perché sur son pied fin, son allure ne laisse planer aucun doute. Sachez que les espèces toxiques sont plus petites en taille, mais à l’allure similaire et dont l’anneau ne coulisse pas ; dans le doute mieux vaut vous adresser à quelqu’un de confiance qui saura vous conseiller. La lépiote élevée possède une odeur caractéristique, fruitée, proche de la noisette, mais qui ne semble pas avoir beaucoup d’adeptes. Alors, j’ai bien compris que ce n’était pas la crème de la crème des champignons, mais une telle pêche miraculeuse ne pouvait quand même pas en rester là ! Je les ramenai à la maison et décidai d’en faire quelque chose de plus gouteux, tout en respectant son caractère. J’ai donc imaginé une petite crème de chorizo à la ciboulette. Mon chorizo fétiche du Pays basque apporte du caractère et se marie parfaitement avec la saveur de la coulemelle. Je vous livre donc ma première recette de champignon en espérant que vous aussi, vous aurez l’occasion de la réaliser après un petit tour dans les bois, à l’heure où les couleurs sont si jolies… A très vite !

coulemellesansgluten

Coulemelles à la crème de chorizo

Pour deux personnes 

6 coulemelles

1 échalote

1 gousse d’ail (sans le germe)

6 petites tranches de chorizo

20 cl de crème de riz

20 gr de beurre

Ciboulette

Sel

Poivre

Préparez les coulemelles. Séparez le chapeau du pied et jetez le pied. Essuyez doucement le chapeau avec un chiffon légèrement humide, s’il est abimé, grattez la partie abîmée ou supprimez-là. On ne les passe jamais sous l’eau…
Emincez finement l’échalote et la gousse d’ail. Réservez. Ciselez finement la ciboulette. Découpez les tranches de chorizo en petits carrés et réservez-les également.
Dans une large poêle, faite fondre le beurre et disposez les chapeau de coulemelles. Faites chauffer à feu doux, pendant quelques minutes (4 ou 5 minutes environ) en retournant les chapeaux à mi-cuisson. Sortez les chapeaux de la poêle et réservez-les dans une assiette. Faites revenir dans la même poêle l’échalote et l’ail émincés finement. Laissez-les dorer quelques minutes, toujours à feu doux, avant d’ajouter les carrés de chorizo.
Déglacez avec la crème de riz et lorsque le mélange est bien homogène, au dernier moment complétez avec la ciboulette finement ciselée. Remettez les chapeaux pour les réchauffer et servez-les en les nappant de crème de chorizo.

 

Petite précision : cette recette ne comporte en lactose que le beurre, vous pouvez donc le remplacer éventuellement par de l’huile d’olive…
Crédits photos : ©réglisseetmarmelade2014

You may also like...

2 Responses

  1. Ton assiette me met l’eau à la bouche… Elle a l’air délicieuse !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current ye@r *